Tout savoir sur la diversification agricole

WiziFarm
WiziFarm 2 févr. 2021

14 % des chefs d’exploitation ont choisi de tenter l’aventure de la diversification agricole. Ce nouveau défi peut être source de stress et de difficultés. Mais il peut aussi être très enrichissant ! 

Dans cet article, nous avons regroupé de nombreuses informations pour vous accompagner dans votre projet : 

  • Les bonnes raisons de se lancer.
  • La rentabilité de la diversification.
  • Les bonnes questions à se poser.
  • Les aides à la diversification agricole

Définition de la diversification agricole

La diversification agricole peut avoir deux sens : 

  1. Se diversifier en agriculture, c’est affecter une partie des ressources de sa ferme à d’autres activités non agricoles. Ces activités ont pour support l’exploitation, mais exigent de nouvelles compétences. Par exemple : un éleveur bovin qui vend du veau à la broche sur les marchés, un céréalier qui se lance dans l’agroalimentaire en transformant ses produits agricoles directement sur l'exploitation.
  2. Pour d’autres, se diversifier, c’est ajouter d’autres activités agricoles à celles déjà pratiquées, dans une continuité directe. Par exemple : cultiver une nouvelle céréale, élever des poulets en plus de pratiquer le maraîchage, vendre des semences potagères.

Notez que la diversification est tout à fait différente de la pluriactivité. En effet, ce terme désigne une personne qui exerce plusieurs activités professionnelles sous des régimes sociaux qui sont différents. Par exemple, un agriculteur, chef d’entreprise non-salarié du régime agricole, peut être salarié pour le compte d’un employeur privé ou public.

Pourquoi se diversifier en agriculture ? 

Selon une étude publiée par AGRESTE, 60 802 exploitations agricoles exerçaient en 2016 un activité complémentaire à leur activité principale (avec la même entreprise). Ainsi, la diversification concerne près de 14 % des entreprises agricoles. Ce pourcentage est en augmentation de 2 points par rapport à 2010.

Il faut dire que la diversification agricole présente de nombreux avantages :

  • ne pas “mettre tous ses oeufs dans le même panier” : si une activité fonctionne temporairement moins bien (notamment à cause du contexte financier, climatique ou sanitaire) les bénéfices générés par l’autre activité peuvent permettre de sécuriser les revenus de l’exploitation ; 
  • amortir plus rapidement ses investissements : si vous louez vos engins agricoles, par exemple, vous faites baisser leurs coûts horaires et la durée d’amortissement ;
  • créer des emplois : pour un membre de sa famille, un salarié ou encore un apprenti ; 
  • développer de nouvelles compétences ;
  • rompre l’isolement social
  • oeuvrer pour des causes qui vous tiennent à coeur, et vous intégrer dans des projets de territoire ;
  • répondre à l'évolution des demandes des consommateurs ;
  • etc.

Par quoi commencer ?  

La diversification est un projet qui nécessite d’affecter certaines ressources productives (terres agricoles, machines) et de la main d’oeuvre à une nouvelle activité. De même, un investissement financier et en temps est souvent indispensable. 

C’est pour cela qu’il est essentiel de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer (ou de demander un accompagnement à votre Chambre d’Agriculture départementale ou à un conseiller qui peut établir des diagnostics) :

  • Quelles sont mes compétences, mes goûts et mes envies ? 
  • Quel est le temps dont je dispose ? Vais-je devoir embaucher ? Mon conjoint (ou ma conjointe) va-t-elle s’impliquer ?  
  • Est-ce que je souhaite transmettre et rencontrer du monde, ou plutôt me lancer dans une activité agricole complémentaire ? 
  • Ce projet est-il financièrement viable ?  
  • Comment trouver des sources de financement ?

Comment obtenir une aide à la diversification agricole ? 

Ce qu’il faut savoir, c’est que le Ministère de L’Agriculture, les Chambres d’Agriculture ainsi que de nombreux acteurs du monde agricole voient la diversification comme un outil de développement rural. En effet, les agriculteurs n’ont pas seulement une fonction nourricière : ce sont des acteurs majeurs de la croissance économique et du dynamisme dans les campagnes.

Ainsi, chaque année, de nombreuses aides à la diversification agricole sont possibles, en fonction des orientations politico-économiques de votre région. Ces subventions agricoles ont lieu dans le cadre des Plans de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles (PCAE). Les contributeurs sont l’Europe (le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) a alloué 11,4 milliards d'euros entre 2014 et 2020), mais également l’Etat français. Pour en savoir plus sur les modalités des aides européennes FEADER à la diversification entre 2021 et 2027, il faudra attendre le premier trimestre 2021.

Par exemple, la région Ile-de-France proposait une subvention à hauteur de 30 ou 40 % des dépenses engagées. En Champagne-Ardenne, le taux d’aide public s’élevait à 25 % (majoré de 10 % pour l’aide à l’installation des Jeunes Agriculteurs). Votre meilleur interlocuteur est votre Chambre d’Agriculture.

Il existe également des concours et des prix, décernés par des associations, des fondations ou des entreprises suite à des appels à projet : Prix de l’agritourisme, Concours Terres d'idées de Mutualia, Better Idea de Bayer, etc.

Conclusion : la diversification, une solution d’avenir

Toutes les filières du secteur agricole, les petites exploitations comme les plus grandes, sont concernées par la diversification. La dépendance aux marchés, les aléas climatiques, la flambée des coûts du foncier ou encore les difficultés de commercialisation exigent de repenser la place de l’agriculture dans la société. L’agrandissement des exploitations n’est pas toujours la solution pour permettre aux agriculteurs de mieux vivre et d’être reconnus. 

Les politiques de développement rural proposent ainsi des programmes de développement et débloquent des aides aux agriculteurs. Ces solutions permettent le maintien des exploitations, la valorisation des pratiques paysannes, le développement des circuits courts et l’installation des jeunes. Vous diversifier, c’est aussi mieux vous intégrer dans les territoires ruraux en accueillant du public, en formant à la production agricole, ou en développant des idées innovantes.

Vous ne savez pas quelle est la meilleure solution pour vous ? Découvrez 9 idées de diversification agricole. (à venir)

SUIVEZ-NOUS
NEWSLETTER WIZIFARM